On parle de récessions.

Trois cas :

  1. La gencive est saine et les récessions sont localisées.
  2. Après avoir traitée la cause de ces récessions (brossage iatrogène, restaurations

    débordantes), le phénomène n’évoluera plus, mais si vous êtes gêné(e) par des sensibilités

    chaud/ froid ou par l’effet disgracieux de ces récessions, une chirurgie plastique parodontale

    pourra recouvrir la partie dénudée de la racine.

     

  3. La gencive est saine mais manque de gencive attachée (gencive se situant entre la papille
  4. et la muqueuse mobile des joues).

    Il faut apporter de la gencive attachée pour stopper l’évolution. Pour ce faire une greffe

    gingivale est réalisée. Cette chirurgie peut apporter dans certains cas un recouvrement des

    racines dénudées mais ce n’est pas le but recherché. Une chirurgie ultérieure pourra avoir

    cet objectif.

  5. La gencive et l’os sont atteints, on parle de parodontite.
  6. Le traitement par surfaçage/curetage plus ou moins suivi d’une chirurgie d’assainissement

    sera indispensable pour stopper l’évolution mais le tissu gingival perdu ne se régénèrera pas

    et aucune chirurgie ne pourra lui redonner son niveau initial.