Traitement esthetique dentaireLe sourire est un vecteur d'échange et de communication indéniable et permanent. De nombreuses études ont montré qu'avoir un joli sourire est une source de plaisir, de confiance en soi et cela optimise les relations sociales en tout point.

Si l'on a pas la chance de bénéficier d'un tel atout il est possible de le créer.
C'est un travail de réflexion préalable dont le principe permanent est de conserver au maximum la structure des dents en présence.
Il faut tout d'abord distinguer l'illusion du naturel, qui est le fait d'obtenir de jolies dents et non de jolies prothèses, de l'esthétique en soi qui est une affaire de formes et d'harmonie en accord avec le visage et la personnalité.

 

 


 

Le projet esthétique

Nous allons commencer par bâtir un projet, base de la communication entre le patient, le praticien et le céramiste.
Un bilan photographique et une vidéo en sont la base. Cette première étape permet de réaliser des sculptures en cires.
Ces sculptures sont essayées dans la bouche (sans rien toucher) par le biais de masques esthétiques, parfois le patient peut repartir avec les masques pour quelques jours.
Le nouveau bilan iconographique des mock-up permettra d'affiner le projet, corriger des formes ou des axes.
Une fois cette étape capitale réalisée le traitement est sécurisé, nous savons où nous allons, nous avons levé un maximum de difficultés et nous avons pu faire des choix éclairés.


Légende - Voici quelques étapes d'un traitement par facettes céramiques collées, la figure 6 montre les masques d'essayage avec la réalisation.

Les matériaux et les techniques

Nous disposons de toutes les techniques possibles pour arriver à nos fins, le principe premier étant la préservation de vos dents. Orthodontie, éclaircissement , facettes céramique (avec ou sans préparation des dents), implants, greffes osseuse ou gingivale, il s'agit de jouer d'un violon qui dispose de nombreuses cordes.
On parle de gradient thérapeutique c'est à dire adapter le traitement le plus léger pouvant remplir un objectif.
Nous adaptons les techniques à vos contraintes. C'est le plan de traitement détaillé qui vous donnera une vue d'ensemble permettant de gérer ces différentes étapes dans le temps.


Légende - Ce traitement allie une couronne sur implant et une dent reconstruite à minima avec du composite collé. Cela a requis une greffe osseuse et une greffe de gencive, 6 mois de délais puis 2 mois de couronne transitoire.

La jonction blanc-rose.

Le sourire n'est pas qu'une affaire de dent blanche, c'est surtout le rapport des dents avec la gencive qui donne l'harmonie et le naturel.
Si vous faites partie des 15 % des personnes qui découvrent les gencives lors du sourire cela va revêtir beaucoup d'importance.
La santé du parodonte (os et gencive) est primordiale pour obtenir un résultat optimal.
Lorsqu'il faut améliorer la santé ou le volume du parodonte nous devrons attendre le temps biologique de cicatrisation et de maturation.
Pour cette raison les phases temporaires sont hautement cruciales.

Les phases temporaires

Certains traitements se déroulent rapidement, d'autres nécessitent du temps et de la patience. Car un traitement par facette collée se fait d'une semaine sur l'autre (après avoir fait le projet), certaines histoires nécessitent des greffes osseuses et des implants, étalant le traitement sur plus de 12 mois dans certains cas.
Cette patience ne sera pas trop entamée si vos couronnes provisoires donnent satisfaction, en tenue et esthétique.
Un traitement esthétique complexe nécessite souvent 3 jeux de couronnes provisoires, cela permet d'attendre, de guider la gencive, de valider l'ensemble.

Le rôle de chacun

Un traitement est une petite histoire et chacun à un rôle à y jouer.
Le patient est au centre, il suit les recommandations d'hygiène, fait des efforts sur les comportements à risque (tabac) et réussit à tenir ses rendez vous. Toute l'équipe soignante optimise le traitement, conservant ainsi la motivation initiale, de l'accueil à la sortie nous ferons en sorte que l'histoire soit ludique et positive.
Les prothésistes réalisent les prothèses selon les plans prédéfinis.
C'est un travail d'équipe et nous sommes très proches de nos partenaires de laboratoire, le projet est fait en commun, les patients visitent les laboratoires si nécessaire.

La fonction avant tout

L'esthétique est la cerise sur le gâteau de tout traitement dentaire.
Que le traitement soit purement à visée esthétique ou nécessaire nous chercherons toujours à améliorer l'harmonie et l'illusion du naturel.
Mais la bouche et les dents ont des fonctions précises, analyser et intégrer la fonction est primordial pour préserver les réalisations. Esthétique bien sur mais cela doit durer et fonctionner.

Les coûts

Les plans de traitements varient, les désirs varient, ainsi que les techniques et les coûts.
Nous ferons un premier devis assez rond pour donner un ordre d'idée au départ.
Le projet est alors réalisé, essayé et validé, c'est alors que le devis détaillé est abouti.
Celui-ci ne doit pouvoir changer qu'à la baisse, hors aléa intempestif bien sur (accident).
Les coûts sont étudiés, les modes et le calendrier de règlement sont définis ensemble afin de faciliter la vie de chacun.
C'est le bon sens qui prévaut tout le temps.

La chirurgie dentaire est onéreuse (elle vaut son prix mais représente une grande quantité d'argent), les prothèses sont des bijoux réalisés sur mesure, les temps de traitement sont longs et nécessitent beaucoup d'intervenants, les normes s'appliquent (tant mieux), pour cette raison investir dans la prévention est la meilleure garantie contre les mauvaises surprises.
Personne ne croira qu'il est possible de soigner quelqu'un pendant 1 heure avec les techniques de 2013 pour un montant de 28,92 Euros (détartrage).
Ou 85 Euros pour un traitement canalaire de 1h30 à 2 heures avec des instruments jetables qui coûtent 40 euros !
Tout le monde voit bien que la chirurgie dentaire a fait des évolutions énormes depuis 25 ans, et tant mieux. On ne soigne pas en 2013 avec les coûts de 1970. Pensez au prix de la baguette !
Nous faisons le choix d'offrir à nos patients les meilleures techniques actuelles et en prenant le temps de travailler, cela nécessite de pondérer les coûts et les investissements afin de rester dans une moyenne haute nationale.
La cohésion nationale n'a pas les moyens de payer des traitements complexes à chacun, et déjà parmi les pays similaires nous sommes plutôt bien lotis, cela risque de ne pas durer. N'en déplaise aux commentateurs de l'information les coûts français, à travail équivalent sont parmi les plus faibles au monde ! Si, si.